frequencebanane.ch
Stupeur et incompréhension règnent ce matin dans les rues de Lausanne. Le dilemme que les citoyens lausannois étaient censés régler dimanche dans les urnes n’a plus lieu d’être et pas tout le monde a vraiment compris pourquoi.
Même si le procédé de Fredricksen-Russell n'avait été testé qu'une fois, les activistes étaient confiants dans leur entreprise.

Ces dernières semaines, la mégapole lémanique était déchirée par les débats que soulevait ce projet architectural. Les défenseurs de la tour mettaient en avant le fait que de nombreux appartements allaient être créés ainsi que le bilan énergétique favorable de la tour alors que les opposants au projet étaient d’avis que Taoua, avec ses 92 mètres de haut, ruinerait le paysage urbain lausannois. Ces derniers craignaient également que cette construction en entraîne d’autres du même genre. La bataille de la communication, notamment visuelle, a fait rage et les partisans du projets sont même allés jusqu’à accrocher quatre ballons gonflés à l’hélium pour faire office de gabarits et donner une représentation claire de la hauteur de la tour.

Mais ce matin, alors que les citoyens lausannois étaient censés se rendre aux urnes pour décider de l’avenir de ce projet, un groupuscule terroriste vaudois a trouvé la solution à tous ces débats : ces activistes, qui ne se réclament d’aucun parti, ont profité de la nuit pour construire eux-mêmes la tour selon des plans dérobés dans la journée de samedi et l’accrocher aux ballons-gabarits selon le fameux procédé dit de Fredricksen-Russel. Au matin, la tour s’était littéralement envolée.

Ils détaillent leur coup d’éclat dans un communiqué que la rédaction s’est procurée au péril de sa vie : « comme ça, tout le monde est content : la tour a été construite à Beaulieu comme le voulaient les partisans du projet et elle ne défigure pas le paysage lausannois comme le craignaient les opposants. Je crois que nous avons trouvé-là un bon compromis, dans une volonté d’apaisement des tensions, et dans le respect de la tradition pacifique caractéristique de notre bien joli canton ».

Immédiatement contacté par la rédaction, le chef de la police vaudoise Jacques Antenen a répondu qu’il était en slip et que d’abord, comment avions-nous eu son numéro ? Le guet de Lausanne, lui, s’est fendu d'une simple déclaration, affirmant qu'il avait sonné l’heure et qu'il avait vu des heures tristes et des heures graves mais qu'il ne voulait se souvenir que des moments de joie. Il a ajouté qu'il ferait un autre point presse dans une heure.

La tour Bel-Air ne voyait pas non plus d'un bon oeil l'arrivée d'une deuxième tour dans le paysage lausannois (photo: © MordorCom)

 

Morale de l'histoire : l’hélium déplace des montagnes de problèmes.

 
Bookmark and Share
Sale temps pour les garde-côtes nigériens : un chalutier japonais s’est aventuré à plusieurs reprises dans le Sahel pour le vider de ses poissons.
Le chalutier japonais, lors d'une récente campagne de pêche (© Greenpeace)

La pêche industrielle à travers le monde a depuis longtemps été un gros problème pour les fonds marins comme pour les petits pêcheurs locaux. En effet, les navires-usines suréquipés des grandes entreprises de pêche ne laissent pas le temps à la faune sous-marine de se renouveler et, si la situation ne change pas, les océans vont se vider. Cabillaud des provinces maritimes du Canada, anchois au large du Pérou, saumon dans le Pacifique Nord-Ouest, légine australe dans les eaux antarctiques, requins sur l’ensemble des mers, tous sont voués à disparaître, aussi simplement et efficacement qu’un avion malaisien.

Dans ce triste contexte, c’est la course à celui qui en attrapera le plus dans ses chaluts. La concurrence pousse ces grands navires russes, ukrainiens, coréens ou chinois à toujours chercher plus loin, ailleurs, dans des zones maritimes encore inexploitées.

A ce petit jeu, c'est un chalutier japonais qui s’est révélé être le plus habile : à plusieurs reprises durant le mois de mars, le ママ小型ボート a trouvé une solution controversée : il s’est aventuré jusque dans le Sahel, au Niger. Il a en effet trouvé là-bas un terrain de chasse délaissé par ses concurrents. De plus, comme il est en dehors des eaux territoriales, cela le dédouane de toute infraction.

Un choix d’autant plus stratégique quand on sait que le Japon a récemment interdit la chasse à la baleine. Il semble donc que les grandes entreprises de pêche au pays du soleil levant aient déjà trouvé des solutions à ce manque à gagner.

Mais écoutez plutôt le reportage de notre équipe de rédaction, qui s’est mouillée pour enquêter sur ces agissements.
 

Les garde-côtes nigériens, tentant tant bien que mal de faire face aux violations de territoire dans leurs eaux territoriales.


Morale de l'histoire :
Cuanto pescados hay en el mar ?
No hay ningun. Porque son peces. – proverbe nigérien.

Bookmark and Share
Alors que le post-9 février semble fermer les frontières, le groupe de musique belge Thot lance une grande chasse au trésor dans toute l’Europe, sans oublier d’y inclure la Suisse !
Mais qu'est-ce donc?

Auditeurs de Fréquence Banane, vous avez déjà eu l’occasion d’entendre la musique de Thot, définie par le groupe lui-même comme « vegetal noise music », sur nos ondes. Le 14 avril prochain, le groupe de rock belge lance son nouvel album The City that Disappears. Mais il y a déjà moyen de se le procurer en avant première cette semaine, jusqu’au 17 mars. A l’aventure !

Si votre tâche est de retrouver le sésame, Fréquence Banane est là pour vous donner quelques indices. Venez munis de votre ordinateur, baladez-vous sur le campus, et cherchez ! Chercher quoi ? « HRTZ », le morceau d’ouverture de l’album qui est caché en pièces détachées dans divers pays européens. Pas besoin d’être fan de meubles Ikea, mais peut-être que le réseau Dead Drops (qui permet l’échange de fichiers hors ligne, voyons!) pourra vous être utile afin de reconstituer ledit morceau.

Mmmh et peut-être que vous obtiendrez quelques explications supplémentaires par ici.

                                                                                       


Et pour vous encourager avant de partir à la chasse, voici un peu de musique avec "Rythm.Hope.Answer" de Thot:

 

 

 

Bookmark and Share
News moins récentes

Pit Humboldt, très remonté contre la météo
Les manchots du parc de Scarborough, en Angleterre, en ont marre du froid, des intempéries, des inondations, des vents violents et des tempêtes qui ont touché l'ouest de l'Europe ces dernières semaines. Cette colonie anglaise est donc sujette à la dépression. La rédaction de Fréquence Banane est al... lire la suite...
Gil Roman, posant avec une des barres qu'il avait volées (photo: 24heures.ch)
A peine une semaine après le rocambolesque cambriolage des barres des TL et le tollé provoqué en ville, la police cantonale vaudoise a mis la main samedi en milieu de journée sur le malfrat supposé être à l’origine de ce vol mystérieux. L’homme a été arrêté alors qu'il tentait de ... lire la suite...
Le M2, encore tout ému du vol commis dans la nuit de samedi à dimanche. (photo: www.notrehistoire.ch)
Les habitants de la ville de Lausanne étaient en émoi ce matin : ce que les internautes ont déjà surnommé « le mystère des barres des TL » était dans toutes les conversations des citadins vaudois, du marché de la Riponne aux quais d’Ouchy, du guet de la Palud en passant par le café du Simplon.... lire la suite...
Siège du gouvernement grec, la Cropole subit les conséquences des coupes dans le budget et son état se désagrège de plus en plus, comme un biscuit qu'on trempe dans le lait. (© www.le-bon-plan-voyage.com)
L'annonce a surpris tout le monde et ébranlé les marchés. Le SMI s'est affolé et on a craint le pire pour la bourse de Tokyo. Le Cac 40 a chuté mais pas autant que le Dow Jones, qui est tombé à son plus bas niveau depuis 4 mois et les super vacances de John Grinstone sur la côte ouest, avec ... lire la suite...
Une journée comme une autre au sein de la RTS (image: Voutch)
Mardi soir, la Société suisse de radiodiffusion (SSR) annonçait son intention de déplacer les activités lausannoises de la Radio Télévision Suisse sur le site de l’EPFL. Si l’article de RTSinfo évoque une volonté de favoriser le développement de synergies et de collaborations entre l&rs... lire la suite...

Les dossiers de la rédaction

     

Faites passer l'information!

Un évènement à annoncer? Une information à transmettre? Pensez à informer la rédaction!