frequencebanane.ch
Malgré un date de clôture officielle du festival le 11 décembre, c'est bien le lundi 10 que le bâtiment 2M2C pliait bagages après une dernière soirée chargée en rires.

Montreux Comedy Club (18h30)

Miles Davis Hall - 18h30

La première partie accueillait le jeune suisse et féru de stand-up : Thomas Wiesel. Cet humoriste évoque des faits d’actualité ou des moments de vie qui lui tiennent à cœur, le tout sans rien apprendre par cœur. En effet, il préfère le naturel et c’est cela qui a ravi le public Suisse ce soir-là.

D’autres comédiens comme Farry, Frédérick Sigrist, Damien Lecamp ou encore Aymeric Lompret possédaient un jeu qui n’était pas à déplorer. Le dernier a même oser jouer une péripatéticienne très bien interprétée. Dans le line-up digurait aussi Stan, un comédien pur, un jeune talent à l’écriture soignée et à l’humour pointu. A noter aussi la performance du marseillais de "On n'demande qu'à en rire": Anthony Joubert. Son humour naturel était très bien adapté au contexte dans lequel il jouait.

Enfin une femme faisait aussi partie de la programmation. Il s’agissait de Léa Lando. Son humour n’a pas plu à tout le monde mais la touche d’originalité donnée à son sketch était à relever. Elle montrait une visite hypothétique de son corps comme celle d’un appartement, en en décrivant donc les moindres recoins…

Montreux Comedy Club (20h30)

Miles Davis Hall - 20h30

Des femmes drôles, c’est à cette partie du spectacle qu’il fallait assister si on voulait en voir. Le public a pu applaudir plusieurs comédiennes talentueuses. Mais les rires aux éclats n’étaient pas de la partie. La seule avec un talent sûr pour le stand-up était sans doute la présentatrice, Candiie.

La comédienne Noémie de Lattre a teasé l’audience à travers deux apparitions qui ont rendu d’autant plus impressionnant son jeu d’actrice très professionnel à la fin du spectacle. D’autres bonnes actrices comme Perrine Rouland, La Bajon, ou encore Julie Villers avec ses personnages intéressants se sont illustrées par leurs talents de comédiennes, mais pas par leur humour. Heureusement, un invité surprise était là pour faire du pur stand-up. Il s’agissait du Suisse Nathanaël Rochat. Sa prestation a ravi le public en manque d’humour direct.

Aller jusqu’à dire que l’humour est propre aux hommes serait oublier la prestation exceptionnelle d’Anne-Sophie Girard qui a relevé le niveau d’un ensemble humoristique plutôt médiocre.

Maximilien Stern

Gala de clôture "Deux fois plus drôle"

Auditorium Stravinski - 20h45

Le gala de clôture de cette édition du Montreux Comedy Festival faisait la part belle aux duos. Intitulé « deux fois plus drôle » pour l’occasion il reposait sur le fait que les humoristes jouaient tous à deux afin de proposer aux spectateurs et téléspectateurs (le gala étant retransmis en direct sur France 4 et en léger différé sur la RTS 2), des sketchs pour certains inédits. Si certains de ces duos étaient relativement attendus comme celui d’Arnaud Tsamère et Jérémy Ferrari, d’autres étaient plus surprenant. On pensera dans cette catégorie à Verino et Charlotte Gabris ou Elisabeth Buffet et Michael Gregorio.

Malgré cet « empilement de star » (car en plus des précédemment cités, il faut relever la présence de François Rollin, Denis Maréchal, Guillaume Bats, Garnier et Sentou, les Chevalier du Fiel, etc.) ce gala laissera un goût relativement amère dans la bouche de certains. Si les trois premiers sketchs étaient très bons, l’heure et demi suivante est à oublier pour les amateurs d’humour les plus exigeants.

La plus grande déception vient sans doute du passage de Michael Gregorio, dernier artiste à se produire lors de ce vingt-quatrième Montreux Comedy Festival, qui était court et franchement sans intérêt. Le grand final réunissant tous les artistes était à la limite du ridicule avec des comédiens perdus sur scène ne sachant pas où se placer. Une drôle de manière de terminer un gala.

François Hennemann

Bookmark and Share
Rencontre avec Aude Gogny-Goubert et Mélissa Billard, les deux "fuckeuses" du Montreux Comedy Festival 2013.
Mélissa Billard et Aude Gogny-Goubert

Pendant le Montreux Comedy Festival, nous avons eu la chance de pouvoir interviewer les deux stars-fuckeuses du festival ; Aude Gogny-Goubert et Mélissa Billard. Elles ont profité de cette occasion festive pour créer la web-série « Le Fuckstival de Montreux ». Cinq épisodes où on pourra voir Emma (Aude) et Louise (Mélissa) courir après les célébrités du festival, parce que quelle meilleure façon de se faire connaître que par une sex-tape avec une star ? Pendant une semaine on pouvait les voir traverser les couloirs à la recherche de leur prochaine proie dans les habits les plus voyants et trashs possibles. Pratiquement tout le monde à joué le jeu. Elles qui s'attendaient à seulement quelques apparitions de la part d'autres humoristes, elles auront eu au final plus de 30 guests en seulement 5 épisodes ! Comme quoi, être mangeuse d'homme, ça marche !

Dans quelques semaines, vous pourrez retrouver les deux folles Emma et Louise dans la série « Shot » avant de pouvoir suivre leurs péripéties à Montreux d'ici février-mars.

Et pour vous donnez l'eau à la bouche, n'hésitez pas à écouter leur interview, où l'on en apprend plus sur cette web série, mais aussi sur ces deux comédiennes plus que géniales.

Elina Morf

Bookmark and Share
Dimache 8 décembre a eu lieu le nouveau spectacle de Yann Lambiel et ses acolytes Laurent Chandemerle, Steeve Diamond et Fabian Le Castel au Montreux Comedy Festival.
Les 4 sans voix

Quand on est suisse et qu'on entend « Lambiel » une certaine fierté se fait voir. Eh oui, il est de chez nous et même après 16 ans de carrière il nous surprend toujours. 16 ans c'est long et c'est là que vous comprenez qu'on ne parle pas du patineur, mais bel et bien du chanteur-imitateur Yann Lambiel.

Dimanche 8 décembre, c'est au Montreux Comedy Festival qu'on a pu assister à l'une des premières représentations de sa nouvelle tournée accompagné de sa toute nouvelle troupe. Car oui, comme souvent, il ne monte pas seul sur scène. C'est une équipe de quatre personnes venant de quatre coin francophone du monde. Pour accompagner notre suisse, il y a Laurent Chandemerle, notre voisin français, le belge Fabian Le Castel et d'un peu plus loin Steeve Diamond qui nous vient tout droit du Quebec, tabernacle ! C'est par leur passion communes que ces 4 avec beaucoup de voix se sont retrouver. Chacun d'entre eux est connu dans son pays, comme Fabian qui derniermenet s'est fait beaucoup connaître en Belgique en allant en demi-finale de « Belgium's Got Talent ». Tous ont leurs références et imitations fétiches et c'est en combinant tous leur talent qu'ils ont créé « Les 4 Sans Voix ». Un quatuors de talent qui a fait vibrer les murs du Montreux Comedy Club.

C'est doucement qu'ils commencent le spectacle et petit à petit nous impressionnent et surprennent par leur chant et imitation. Un nombre incalculable de voix ont été faites ce soir là. A eux tous, il devait y avoir bien plus de 400 voix et c'est à en devenir schizophrène! D'ailleurs, on peut se demander comment Lambiel ne s'est pas perdu lorsqu'il a imité chaque Looney Tunes à la suite.

En voyant le spectacle on ne s'imagine pas que ce dernier a été répété par le biais Skype, comme nous le raconte Yann Lambiel dans son interview. Des kilomètres les séparaient tous et pourtant ils paraissent plus qu'unis sur scène. En plus des imitations et chansons, ils partaient aussi parfois dans de l'improvisation où ils se lançaient des petits pics qui faisaient autant rire le public que les comiques. Un esprit dynamique et convivial qui les attachait, même si le public, lui, l'était moins. Le vendredi soir, sur la même scène, le Studio Bagel Show a attiré un public d'une moyenne d'âge de 12 ans et le dimanche c'est leur grand-parent, voir arrière grands-parents qui étaient de sortie. Car oui en effet, Yann Lambiel a un public fidèle, mais plutôt âgé. Ce qui est dommage, parce que les jeunes passent définitivement à côté de quelque chose en n'allant pas voir ces incroyables performances ! Cependant, il y avait tant d'amour et d’admiration pour Yann dans les yeux de son public que si un jeune avait voulu voler leurs places au premier rang, il aurait reçu des coups de canne sur la tête.

C'est donc dans une ambiance plus posée que s'est déroulé (bien trop vite) ce spectacle qui vous laisse clairement sans voix.

Et vous, étudiants ou autres, qui lisez cette article, je vous conseille d'aller voir ces gens plein de talent, car ils sont en tournée dans toute la Suisse Romande dans les prochaines semaines. Vous pouvez tout découvrir sur eux, leur rencontre sur leur site et même écouter quelques anecdotes dans l'interview de Yann Lambiel que vous pouvez retrouver en podcast plus bas.

Elina Morf

De gauche à droite : Fabian Le Castel, Laurent Chandemerle, Yann Lambiel et Steeve Diamond

Bookmark and Share
En plus de l'Auditorium Stravinski qui accueillait les galas et du Miles Davis Hall où se tenait le Montreux Comedy Club, le festival a également mis en place une nouvelle salle destinée uniquement au stand-up anglophone, le Montreux Comedy Stand-Up.
Stand Up Africa

Cette année au Montreux Comedy Festival, une salle était réservée au stand-up en anglais. Des artistes anglophones venus des quatre coins du monde s’y sont succédés. Dans cette pièce chaleureuse, aménagée d’un bar et de tables disposées devant une petite estrade s’instaurait une ambiance de Comedy Club New Yorkais tout au long du festival. Vendredi 6 et Samedi 7 décembre s'y tenait l’événement Stand-up Africa. Des humoristes notamment d’Afrique du Sud mais aussi un Ougandais avaient pris d’assaut la scène. Puis, le Dimanche 8 décembre, c’était au tour des Américains en lice pour la finale du Montreux Comedy Contest. Le concours organisé par le festival en partenariat avec Dailymotion avait recueilli plus de trois cent candidatures et seul cinq humoristes participaient à la finale ce soir là.

STAND-UP AFRICA

Des stars de l’humour sud-africain telles que Loyiso Gola, Kagiso Lediga, Daliso Chaponda mais aussi l’humoriste Ougandais Joseph Opio sont montés sur scène à l’occasion de cet événement. Les soirées animées par le talentueux Stuart Taylor étaient plus que réussies. Elles ont permis à une audience internationale de découvrir de nouvelles perspectives dans l’humour. En effet l’humour formant une partie intégrante de la culture il en dépend grandement. Le fait est que culture et humour sont grandement liés. Dès lors, les sujets et la manière dont ils sont traités dépendent entièrement du point de vue de l’artiste.

Ces artistes observent notre société et la dénoncent d’avantage que la plupart des francophones. Loyiso ose même se moquer de la mort de Nelson Mandela en disant qu’à ses débuts il n’était pas le grand homme de paix que le monde entier admire maintenant. L’ougandais Joseph Opio a aussi fait preuve d’une grande originalité dans un texte citant les inconvénients du métier de kamikaze comme si c’était un métier comme un autre. Lors du festival, Fréquence banane a pu interviewer Kagiso Lediga un des talentueux comédien de cette partie du monde.

Cliquez pour découvrir Stuart Taylor !

MONTREUX COMEDY CONTEST

Afin de gagner la finale de ce concours, les comédiens sélectionnés provenant des quatre coins de l’Amérique du Nord ont raconté leurs meilleures histoires face à un public qui a su les encourager. Tout cela sous l’oeil expert du talentueux Ari Sharif qui a présenté la soirée à l’aide d’expériences personnelles pimentées. Par exemple : un des sujets préoccupant la vie d’un trentenaire américain vivant entre Los Angeles et New York est la drogue.

En lice pour cette finale figurait Kevin Iso, un jeune humoriste qui vient de s’installer à New York pour booster sa carrière. Il y avait aussi Jessica Michelle, une fille de l’Alaska aux propos plus que graveleux. Mais aussi Rob Mailloux, un humoriste Canadien, ou encore Paul Morrissey, très reconnu aux USA. Enfin, Mike Lebovitz, une star montante du stand-up à Chicago. Cette personnalité moustachue a su trouver des propos adaptés au contexte du Montreux Festival et à sa présence en Suisse ce qui lui a valu le trophée tant convoité du Montreux Comedy Contest.

 

Ces soirées à l’esprit international montrent parfaitement les projets à venir de Grégoire Furrer, le directeur du Montreux comedy festival. Pourquoi ne régner que sur l’humour francophone quand on peut se permettre de produire des artistes provenant des quatre coins du monde. Pour cette raison une édition spéciale Asie est en préparation pour l’année prochaine.

Maximilien Stern

Bookmark and Share
Les animations n'ont pas manqué durant le weekend du Montreux Comedy Festival. Entre conférences, projections et spectacles en tous genres, il était difficile de ne pas trouver chaussure à son pied. Petite sélection d'événements où étaient présents nos journalistes.
Montreux Comedy Festival

Best Of Web 3.0

Cinéma Hollywood - Samedi 7.12 - 16h00

Le Best-Of Web projeté samedi dans l’après-midi au cinéma Hollywood de Montreux, c’était une heure et demie de projection de ce qui se fait de meilleur en matière d’humour francophone sur la toile. Il s’agissait de la troisième édition de ce concept un peu à part qui permet aux afficionados du web de venir (re)découvrir bon nombre de vidéos, gratuitement (cela mérite d’être souligné) et cela en la présence des auteurs des dites vidéos.

Le Studio Bagel au complet, Cyprien, Norman, Hugo tout seul et les Suricates étaient là pour dire un mot à un public venu en nombre. Leurs interventions se sont limitées à une phrase ou deux, un simple salut finalement à des fans qui ont sans doutes été un peu déçus. Dans la salle on pouvait noter la présence de Grégoire Furrer, président du festival, démonstration que cette orientation « web » n’est pas un simple « à côté » mais a bien sa place dans la programmation.

Le contenu du film en lui-même était de qualité, alternant vidéo de longueur « standard » avec des formats ultra courts de quelques secondes rendant le tout assez rythmé. On pouvait aussi voir les images tournées l’année dernière à Montreux même. La principale déception était peut-être le manque d’ouverture sur des vidéos d’autres artistes non présents et qui aurait été les bienvenues tant ce genre d’humour pour ceux qui n’en sont pas client peut vite être indigeste.

François

Montreux Comedy Club (18h30)

Miles Davis Hall - Samedi 7.12 - 18h30

Ce soir la c’est un comedy club plutôt réussi auquel le public du Miles Davis Hall a pu assister. Il s’agissait en première partie de stars du web telles que Norman, Mister V, ou encore Hugo tout seul.

Kévin Razy et Mr poulpe animateurs du Studio Bagel Show de la veille étaient là aussi. Ils ont chacun fait leur preuve devant un public très réceptif. Mr poulpe était étonnant avec son humour décalé. Sur un ton absurde, son jeu a captivé l’audience grâce à son personnage inventé présentant son CV. Quand à Kévin, ses textes ont ravi le public. Son physique et son costume d’adolescent rendant son sketch d’autant plus comique. Sa présence imposante et ses textes très bien ficelés grâce à quelques redondances font de cet humoriste une des stars montante du rire francophone.

Le public a aussi pu assister à 2 autres belles performances. Le jeune youtuber Mister V a largement prouvé ses capacités scéniques. Grâce à son jeu très dynamique et ses danses loufoques, il captive le public. Il écrit actuellement son premier one man show et cela semble bien parti. Puis, le sketch de Pierre Croce recelait une grande originalité. Il était accompagné d’un powerpoint. Connu pour sa vidéo « comment larguer sa meuf avec un powerpoint », l’artiste utilise cette technologie parallèlement à la scène afin d’illustrer ses propos et de surprendre par ses graphiques absurde. Et ça marche !

En revanche, deux youtubers, pourtant très attendus, ont montré des performances assez moyenne. Hugo de « Hugo tout seul » et Norman de « Norman fait des vidéos » sont plus talentueux devant les caméras de leur chambres respectives. Leur talent c’est le montage et la mise en scène de courtes vannes. On ne peut pas être partout.

Montreux Comedy Club (20h30)

Miles Davis Hall - Samedi 7.12 - 20h30

En seconde partie de soirée se succédaient d’autres humoristes de la scène francophone mais pas issus du web cette fois. Et leur humour tendaient en majorité vers le côté obscur. Cet humour noir qui a souvent mis mal à l’aise quelques personnes dans le public était parfait. Cette vague du comique dark side comprenait Pierre Emmanuel Barre, Alex Barbe et même Guillaume Meurice qui a incarné la mort dans un drap noir et portant une faux. Mais le comique à l’humour noir le plus talentueux de tout le festival est clairement Pierre-Emmanuel Barré. Il ose tout et ça fait mal aux abdos.

Maximilien

Carte blanche à Michael Gregorio

Auditorium Stravinski - Samedi 7.12 - 20h15Michael Gregorio

Si le Montreux Comedy Festival est aussi connu et réputé internationalement, c'est entre autres grâce aux galas qui prennent place durant la semaine. Pour le deuxième de la saison, les organisateurs avaient décidé de donner carte blanche à Michael Gregorio. Présentation et programmation de la soirée ont donc été confiées au jeune imitateur humoriste français.

Les clés de l'Auditorium Stravinski en poche, le protégé de Laurent Ruquier avait convié à son gala notamment Éric Antoine, Kyan Khojandi, François Rollin, Jonathan Lambert ou encore Thomas VDB. Michael Gregorio avait également amené avec lui son groupe, avec qui il a proposé à la salle pleine une intro digne d'un concert de stade en reprenant « Allumer le feu » de Johnny Hallyday. L'ambiance s'est alors embrasée durant plusieurs sketchs, dont les passages remarqués du Professeur Rollin ou du déjanté magicien Éric Antoine, atteignant même des records pour Redouanne Harjane, véritable découverte de ce gala.

Alors que les rires ne s'arrêtaient plus, Michael Gregorio a annoncé sur scène l'arrivée de Thomas VDB, pseudo reconverti dans la musique électronique. Ce dernier a alors proposé une sketch que l'assemblée n'a pas compris ou saisi, laissant le public dans un mélange de malaise et d'incompréhension, réduisant tous les efforts des humoristes précédents pour créer une bonne ambiance à néant. Le public étant sorti du rire et malgré les efforts des humoristes suivants pour nous y ramener, la sauce n'aura finalement pas repris. On notera toutefois le bon sketch de Kyan Khojandi et le passage de l'excellent Nicolas de Groot qui auraient mérité un bien meilleur accueil si le public avait été en état de le leur donner.

Enchaînant présentations en voix OFF ou micro sketchs un peu trop calmes, Michael Gregorio ne fera finalement pas redécoller la soirée plombée par le passage de Thomas VDB, laissant le public quelque peu malheureux et encore plongé dans sa perplexité en fin de spectacle. Seul le dernier sketch déjanté des Fills Monkey et le final ont réussi à sortir le public de la torpeur qui l'empêchait de rire, Michael Gregorio décidant enfin de sortir les grosses guitares le temps d'une reprise des Clash qui se finira en crowdsurfing dans la foule du Stravinski.

Sébastien

 

Garnier et Sentou

Théâtre de Vevey - Dimanche 8.12 - 17h00

Le Montreux Comedy Festival, ce n’est pas qu’à Montreux. Pour preuve ce samedi, c’est à Vevey qu’avait lieu le two men show de Garnier et Sentou. La salle du théâtre de Vevey était pleine pour accueillir ces deux artistes adeptes de jeux de mots plus ou moins fins. Cependant s’ils ont cette réputation de faire du jeu de mot leur fond de commerce, c’est loin d’être la seule corde à leur arc. D’ailleurs ils s’en amusent en disant au public qu’ils allaient faire un spectacle sans jeux de mots car c’est dépassé. Ils offrent alors un show où ils chantent, font des acrobaties, dansent, jouent de la guitare. Bref en plus d’être d’excellent comiques, Garnier et Sentou sont des comédiens complets.

Dimanche, c’était la dernière date en Suisse de leur spectacle dont la tournée s’achève très prochainement. Et cela s’est senti sur scène. On voyait les deux humoristes à l’aise, se piégeant l’un l‘autre et surtout se lâchant au niveau de l’improvisation. Ainsi leur spectacle sensé durer une heure et quart en aura duré presque deux. Et ce fut deux heures de très grande qualité durant lesquelles le public a beaucoup ri.

François

Bookmark and Share
Entrées moins recentes

Studio Bagel
Jérôme Niel, Mister V, Kevin Razy, Natoo, Kemar, Mady, Mectoob, Ludovik, Bengui, Alyson et Monsieur Poulpe. Si ces noms ne vous disent rien, vous n'avez sûrement pas Internet chez vous, ou pas d'enfants. Ces gens sont les nouvelles stars montantes du web. Connus tous de différentes manière sur Yo... lire la suite...
Noman Hosni
Noman Hosni n’est vraiment pas le genre d’homme que l’on classe dans une case. Touche-à-tout génial, il cumule les mandats : réalisateur, animateur de la célèbre émission Garage sur la TSR 2, adepte de sports extrêmes, on aurait plutôt tendance à le prendre pour un hyperactif. Parm... lire la suite...
Kyan Khojandi
"Kyan Khojandi entre à l’âge de six ans au conservatoire musical de Reims où il apprend le violon alto pendant 12 ans. Après un bac ES, il entame des études de droit. Il arrête en maîtrise pour intégrer le Cours Simon à Paris en septembre 2004. Pendant trois ans, il suit une formation de com... lire la suite...
Arnaud Cosson et Cyril Ledoublée
Jouant sur les cordes sensibles de la naïveté, de la mauvaise foi ou de la folie douce leurs personnages vous embarquent dans des situations dont vous ne sortirez pas indemnes... Lorsqu'ils se sont rencontrés Arnaud Cosson et Cyril Ledoublée étaient déjà "complètement à l'ouest", le premier étant b... lire la suite...
Gala d'ouverture
Gala d'ouverture - Adopte Un Français.com Auditorium Stravinski - 20h15 Le Gala d’ouverture du Montreux Comedy Festival, donné dans le traditionnel Auditorium Stravinski, était nommé cette année « Adopte un Français.com »  Un postulat simple à la base de cette idée : Les humori... lire la suite...
http://www.montreuxcomedy.ch/sites/default/files/imagecache/photo_artiste_a_la_une/contenu/spectacle/image/MCC%20dorier.jpg
Montreux Comedy Club (18h30) Miles Davis Hall - 18h30 18h30, les lumières se tamisent sur le Miles Davis Hall. Le premier Montreux Comedy Club de la saison commence. Entre en scène alors Yann Stotz, le maître de cérémonie de ce gala. Après quelques blagues boiteuses, il introduit le prem... lire la suite...