frequencebanane.ch
Festival Archipel: Corps Étrangers

Corps étrangers: Soirée patchwork-performances vocalo auditives

Ce dimanche j'ai pu assister à la performance tenue à la White Box du Grütli.

On y est accueillis par par deux installations vidéos aux couleurs sombres et intriguantes. On y discerne des ambulances, des flammes, des accidents, un fracas visuel que les jeux de lumièresau-travers de la typographie troublent pour le lecteur. Deux texted, l'un relatant l'expulsion d'un clandestin par les forces de police, l'autre retracant l'explosion qui a conduit un soldat à perdre son ouie et la parole.

Divisé en cinq parties, les acteurs alternent leur paroles comme des musiciens echangeraient leur partition en cours de route.
La premiere performance voit  Caroline Bergvall, Vincent Barras et Jacques Demierre articuler des sons qui au cours de leur lecture à trois voix, vont annoncer le vol du mot composé par l'acteur précédent. Sans s'attarder sur le sujet-même du texte

Le duo Barras-Demierre enchaine ensuite sur une performance bruitée qui reproduit le schéma précédent ou les deux performeurs propulsent des onomatopées constantes qui une fois arrivées à la fin du soufle de l0un est récupéré par le suivant et ce, pendant près de 10 minutes. Tout autant, leurs voix, le souffle et un rythme soutenu permettent aux deux performers de rester cohérents et en aucun cas rébarbatifs dans leur action.

S'ensuit une partie que l'on pourrait nommer d'orchestrée, en effet c'est sous la conduite d'un des perfomers précedants que l'ensemble de l'Encyclopédie de la parole vient interpréter une pièce sonore de textes.
Le chef d'orchestre donne et reprend les mots soufflés et parlés par les interprètes. Divisés en couples, chacunes de leur voix appuie le texte de sussurations, de bruitages et d'onomatopées. Il est assez fascinant de voir ces acteurs jouer un texte comme un ensemble de musique contemporaine, mais le plus souvent on se perd à apprécier la performance plus que le texte lui-même. Si vous veniez a me demander de quoi il s'agissait, je ne saurais le dire.

La pièce suivante voit tous les performers attablés, à boire et à articuler des débuts de phrases, à entamer des conversations sans les aboutir, comme dans un temps en suspens. On se serait cru dans un interlude, à la "En attendant Godot" si je puis me permettre. Un partie que peut-être certains auraient qualifiés d'obsolète mais qui prend tellement de sens quand on considère tous les mots perdus dans des discussions "small talk".

La dernière performance réitère le schéma de la tierce, toutefois en changeant de disposition les acteurs, et ponctue, si cela était encore nécessaire un soirée riche en expériences. Dans son entiereté, la soirée s'est révélée plus qu'intéressante, elle permettait de découvrir un art "parlé" qui reste d'un certaine manière encore discret, Il ne tient qu'au public d'aller chercher ce genre d'évènement, voire même d'aller chercher la discussion avec les artistes ( ce que votre serviteur n'a pas fait, mea culpa) pour mieux saisir la porté de la performance.

WWW.ARCHIPEL.ORG

Dernière soirée qui a réuni toutes les conditions idéales!

Polar

Oh que oui! Du beau temps, du bon son et plein de public. Franchement que demander de plus? Kassette a ouvert les feux, avec un concert tout en douceur, accompagnant à merveille le ciel qui se remplissait petit à petit d'étoiles. C'est ensuite Polar, qui a offert un concert exceptionnel aux jvaliers, qui ne voulaient plus le laisser partir. Les gens ont eu beacoup de plaisir, à bouger leurs corps dans ce splendide jardin, sur de la bonne 'zik, avec des artistes aussi conviviaux que les troismusiciens de Polar, qui nous ont fait chanter joyeux anniversaire pour le bassiste, la mère du chanteur et une jeune femme du public. Enfin bref, on se sentait vraiment à la maison. D'ailleurs je crois que Polar aussi, écoutez ici, il me l'a dit!

Tous les artistes sans exception, ont remercié sur scène les organisateurs et le staff, pour l'acceuil exceptionnel auquel ils avaient eu droit. Je ne pouvais pas rester sur ma fin, il fallait que je les rencontre. Pierre, Louis, Laurent, Gaëtan et Franco vous livrent leur bilan de ces trois soirs, leurs projets d'avenir, leurs coups de coeur et tout cela sur fond de bonne humeur. On apprécie et on se réjouit de les retrouver l'année prochaine. Cheers :) 

 

Bookmark and Share

Julie rocks you et Subway ont ravi les oreilles des jvaliers

Subway

Soirée rock on the rocks de Serreaux-Dessus! Du rock façon masculine ou féminine? Faites votre choix! Le public, bien qu'il ne se soit pas déplacé en masse en ce vendredi 15 août, s'est montré super motivé pour le groupe d'hommes, j'ai cité Julie rocks you (vous vous êtes fait eu, hein?) ainsi que pour le groupe de demoiselles, j'ai nommé Subway. Si les festivaliers ont apprécié, les artistes aussi.

Les trois musiciens de Julie rocks you, m'ont reçue en coulisse, entre concert et repas, dans une ambiance fort sympathique! Ca vous dit de revivre ça? Alorscliquez là.

Puis c'est Amandine, la chanteuse de Subway, qui a joué le jeu de l'interview pour Fréquence Banane. Suivez le lien!

 

Bookmark and Share

Erik Truffaz & Sly Johnson, suivis de Mobile in Motion, ont bravé la pluie...

Erik TRuffaz Sly Johnson

La pluie battante a certes entraîné un léger retard, mais n'a pas découragé le public, qui est venu s'attrouper devant la scène idyllique du Jval Festival. Une demoiselle rencontré sous la tente avant les concerts, vous donne ses impressions.

Très peu de temps après notre rencontre, on a pu se plonger (désolée l'eau m'obssède depuis hier...) dans l'univers si particulier et si agréable dans lequel nous ont immergés (encore, oui, je sais, navrée!) Erik TRuffaz, Sly Johnson et Christophe Calpini, qui les accompagnait à la batterie et aux samples. Eirk Truffaz rencontré dans les coulisses,juste après son concert, m'a accordé une petite Interview...

La soirée s'est poursuivie avec Mobile in Motion, toujours aussi humide, mais toujours d'une qualité excpetionnelle. Les 5 musiciens ont, eux aussi, su nous nous transporter dans un monde auqatique, euh non, magnifique... POur vous donner l'eau à la bouche (decidément!!!), un petit extrait du concert ici...

Bookmark and Share

Last new from Serreaux-Dessus!

Vous avez eu le plaisir d'apprécier leur son à Balélec entre autres, et dans une quantité de clubs suisses et internationaux.

Et bien vous avez de la chance, Kid Chocolat débarquera au Jval Festival pour assurer le Dj set du 15 août, soirée durant laquelle se produiront Julie rocks you et Subway. Ca promet d'être show!

Bookmark and Share

Vous pensez que la fin du mois de juillet sonne le glas de la saison des festivals? Et bien détrompez-vous et venez découvrir le Jval Rock Festival du 14 au 16 août 2008!

C'est un cadre idyllique en plein air, au milieu des vignes, avec vue sur le lac Léman qui abrite depuis quatre ans le Jval Rock Festival. Au coeur de ce vignoble vaudois, plus précisément à Serreaux-Dessus, sur la commune de Begnins, vous aurez l'occasion, du 14 au 16 août 2008, de vous ravir les oreilles avec Erik Truffaz & Sly Johnson, Mobile in Motion, Julie rocks U, Subway, Kassette et Polar.

Vous l'aurez compris ce sera donc, du rock, du bon, accompagné d'une pincée d'electro-pop et de bien d'autres surprises encore! Rejoignez Fréquence Banane sur place, mais dépêchez-vous, il n'y a que 400 billets disponibles par soirée! 

Bookmark and Share
Les posts moins récents

This blog doesn't contain any post in this category.

Les posts encore moins récents...

Le RSS des festivals

Ne ratez pas une chronique de nos festivaliers et restez informés sur les festivals de cet été avec notre fil RSS. Abonnez vous à l'adresse suivante :

l'ÉTÉ tout en FESTIVALS

Les podcasts des festivals
Les podcasts des festivals

Vive l'été

Share on Facebook