frequencebanane.ch

Samedi 11 Juillet, il est à peine 16 heures. Je rentre tôt. Dès ce soir, minuit, le NIFFF sera clôt.

Impossible d'arrêter une machine en marche?

Deux dernières projections, pour la forme :

International Shorts et Robot Overlords

Le NIFFF s’essouffle et les adieux proches.

Des courts du monde et un long, long, très long, trop long.

Les courts partent de tous les côtés alors que le long nous mène dans l’impasse.

Robot Overlords : parfait pour les ados (et encore !), les moins jeunes qui se veulent jeunes se sentent encore moins jeunes. Dur et un besoin insatiable pour plus de robots !

International Shorts : Vers l’infini et l’au-delà; des histoires à ne plus savoir ce qui était et ce qui sera. Si les longs sont de la prose les courts sont de la poésie.

Difficile de s’imaginer que la fin approche…

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: