frequencebanane.ch

L'aventure continue et toujours plus de films à voir, de choses à découvrir!

Des festivaliers en cage

Ava’s Possession, New World of Fantasies, Caged Heat, Polder

Pour l’instant, j’ai étais présente quatre jours sur sept et j’ai vécu 11 projections.

Le NIFFF est intense voire destructeur. Difficile de retrouver la réalité, de retomber sur ses pattes. Lessivée, vidée, abusée… Le festival s’ingère dans ta vie, il te grignote, te bouffe de l’intérieur, suce tes tripes, broie tes os, attaque ton cerveau…

Hors des salles, le soleil te démange.

Hors des salles, les gens te dérangent.

Hors des salles, la ville est étrange.

Hors des salles, tu manges pour vite t’en retourner au plus profond des salles.

Tu es hors de tout et tout est hors de toi ! Je te le dis, ils ont tout prit! ils te possèdent, ils t’ont, tu leur appartiens. Enfermée dans ce monde rempli de mondes, rempli de mondes qui sont eux même remplis de mondes et de monde. Bienvenus au NIFFF, bienvenus dans ce qui a été ma journée !

Ava’s Possession : jeune anorexique tout récemment exorcisée qui doit purger la peine de ses crimes et offenses démoniaques via une association d’exorcisés anonymes. Supposé drôle, le démon n’aurait jamais dû quitter ce corps qui s’en retrouve fade et sans énergie !

New World of Fantasies : rencontre avec Kuenzy et Reutimann- deux hommes de génie dont 45 minutes d’interview insultent. La projection de leur nouveau film « Tim et Léon » ne précédant pas la conférence, peu d’intérêt, peu de questions mais beaucoup d’interrogations.

Cages Heat: glorieuses années 80 où les fantasmes étaient rois et les lois bafouées. À voir et à revoir. Très belles femmes. Mort aux vaches.

Der Polder : Suisse, Chine et Japon. Un univers, des exigences et des influences. Lorsque la réalité se heurte au monde numérique le cinéma franchit le 4e mur et bien plus encore…

Demain sera un autre jour.

Serons-nous demain ?

Sommes-nous aujourd’hui ?

Sommes-nous ?

Qui es-tu ?

Que fais-tu là ?

Arrête de me lire !

Arrête te dis-je !

Non mais oh !

Ca suffit !

C’est pas possible !

ARRÊTE !

Non mais ! ARRÊTE !

Bon tu l’auras voulu…

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: