frequencebanane.ch

Le 1er avril dernier, la séduisante chanteuse et compositrice Nneka qui vient tout droit du Niger et de l’Allemagne, s'est produite aux Docks de Lausanne. Chantant en anglais et en igbo, sa voix puissante a captivé chaque spectateur dans la salle. Accompagnée de ses musiciens, elle nous a transmis ses messages.

 Nneka © Les Docks.ch

Quatre ans après, Nneka est revenue animer la scène des Docks. Un guitariste, un bassiste, un claviériste, un batteur et une chanteuse polyvalente, tous montrent leur enthousiasme à rejouer devant leurs fans. Le genre musical était un mélange parfait de soul, hip hop et de jazz. Nneka arrive sur scène habillée d’un pull et d’un jeans, et un long châle lui recouvrant à moitié les cheveux. Elle reflète parfaitement l’image qu’elle souhaite donner: une femme africaine, forte et fière de ses origines, mais tout en restant humble.

Nneka interagissait beaucoup avec son public ; tous étaient souriants. On la remarquait aussi communiquer avec ses musiciens en jetant des petits clins d’oeil créant un jeu de regards complices.

Au milieu du concert, Nneka demande au public comment il allait tout en réparant sa guitare. Se débrouillant relativement bien en français, elle continue en demandant que le public lui apprenne une expression typiquement lausannoise. C’est là qu’on entend: «Il n’y a pas le feu au lac!». Cette impression d’improvisation à travers l’interaction donnait un grand sentiment de proximité entre les artistes et leurs spectateurs.

Ne connaissant pas beaucoup cette artiste, je dois admettre que j’ai été émerveillée par sa performance live. Le sentiment de proximité entre spectateurs et artistes était très rafraichissant. Il est très rare d’entendre une voix aussi puissante lors d’un concert live. Elle passait d’un ton grave à un ton aigu et rajoutait même des effets supplémentaires à sa voix, nous donnant l’impression d’entendre un oiseau. Elle avait son public à ses pieds. Elle nous faisait applaudir quand elle le voulait. Elle nous faisait chanter. Elle nous a même fait taire.

Nous avions devant nous une femme forte avec un but précis. Ses messages avaient des cibles différentes. D’abord, elle vise l’Afrique avec la chanson «Africans». Ensuite, elle évoque le thème de l’amour, la religion et la paix. Depuis 2008 avec 7 albums, dont un sorti début 2015, Nneka nous transmet ses messages, tout en restant humble, sûre d’elle, mais joueuse. Un vrai rayon de soleil.

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: