frequencebanane.ch

Fréquence Banane a rencontré les deux DJs québécois de Rue Palm, Alfred Borden et Simon St-Louis, a peine sorti de leur set sur la scène Sapporo dans le cadre de l’Igloofest 2015 samedi 24 janvier.

© facebook.com/igloofest

C’est en travaillant ensemble dans un restaurant à Terrebonne que les deux amis se sont découverts un intérêt commun pour la musique. De cette rencontre naît une collaboration : Rue Palm. La révélation pour l’univers de la musique électronique, Philippe (aka. Alfred Borden), l’a eue en se rendant au Piknic Electronik un dimanche après-midi. Plutôt passionné de hip-hop à l’époque, style musical davantage dans la performance, il a compris que la musique électronique permettait de raconter une histoire. Simon confirme et ajoute que celle-ci amène une « vibe » plus qu’un aspect technique.

En 2015, l’accès à la musique est vaste, Alfred Borden et Simon St-Louis sont constamment exposés à différents genres musicaux dont ils s’inspirent dans leurs créations. Pour eux, le métier de DJ se résume à aimer la musique, l’acheter et la partager. La clef, selon Rue Palm: « Y croire et faire ce que tu aimes ».

Leur résolution pour le futur c’est de travailler sur la « gestion des attentes ». L’objectif: avoir le moins d’attentes possibles pour chaque performance (public, ambiance, succès) afin de ne jamais être déçu. Cependant, Alfred Borden avoue qu’il rêverait de jouer un jour au festival Labyrinthe au Japon. Il a découvert cet évènement en septembre 2013 et pour lui, c’est un festival au concept original qui lui correspondrait parfaitement. Les deux amis sont évidemment prêts à signer tout de suite pour une place au Piknic Electronik l’été prochain, à Montréal, Barcelone, Sydney ou ailleurs.

Enfin, pour nos auditeurs qui souhaiteraient se lancer dans la musique électronique, Rue Palm conseille d’écouter de tout et de pratiquer le plus possible.

Découvrez l’entrevue en deux parties. Premièrement, la rencontre des deux DJs, leur parcours et leur façon de mixer. Puis, un retour sur leur performance à l’Igloofest ainsi que leurs projets pour la suite.

Crédit photo: Igloofest

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: