frequencebanane.ch
Ce mercredi, le fameux bar de l’EPFL a fêté ses trente ans et c’est devant une salle comble qu’Oldelaf et Alain Berthier ont animé l’évènement.
Oldelaf et Alein Berthier (© DR)

Oldelaf s’est fait connaître avec des morceaux comme « Le Café », « Nathalie » ou, plus récemment, « La Tristitude ». Il fait de la musique mais en plus de cela, il aime faire rire. Cependant, ce n’est pas la promotion de son nouvel album qui l’a amené sur la scène de Satellite mercredi dernier. Il le dit lui-même ; il n’aime pas être catégorisé. Le Projet Michel Montana élaboré avec Alain Berthier est une nouvelle preuve de son originalité.

À travers ce spectacle à la fois théâtral et musical, les deux musiciens ont raconté avec humour la vie intrigante d’un homme talentueux qui passe à côté de la gloire.Les anecdotes véridiques, la musique et les répliques comiques s’entremêlent dans un récit d’aventures.Michel Montana s’est vu attribuer des porte-paroles inventifs, touchants et complètement déjantés.

Le public insatiable a rappelé les artistes à deux reprises pour entendre les plus grands succès d’Oldelaf. La dernière initiative du duo mena l’échange à son apothéose. La foule s’est alors assise pour qu’ils puissent jouer au plus proche des gens et en acoustique. Les étudiants n’en ont été que plus attentifs et ce morceau clôtura le spectacle sur une note plus intimiste.

On se réjouit de les revoir dans de nouveaux projets.

C'est dans la simplicité et la bonne humeur qu'Oldelaf a accueillie notre journaliste dans sa loge après le concert. Il était entouré d'Alain Berthier et de son manager Vincent Moya.

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: