frequencebanane.ch

Ce mardi 7 janvier, dans le confort de la salle Langlois au Grütli, la programmation du Black Movie 2014 a été dévoilée. Une fois de plus, Fréquence Banane croquera du Black, en live, tous les jours de 19h à 20h en direct de la Maison des Arts du Grütli. Une affaire à suivre dans notre dossier spécial!

Crédits: www.facebook.com/BlackMovieFestival

15ème édition  sous la houlette de Kate Reidy et Maria Watzlawick, le Black Movie a su ouvrir ses bras aux films de tous les continents sans ségrégation, et en toute amitié avec les festivals étranges et étrangers que les deux comparses ont visités. Qu'il s'agisse de l'Amérique du Sud et de ses paysages hallucinés, naturels ou industriels, de l'Asie aux milles senteurs ou de l'Afrique aux contes millésimés sous un soleil de plomb, les sujets et les images cru 2014 seront gargantuesques. Nous défions même le cinéphile le plus compulsif de tout avaler.

La programmation laisse carte blanche au Festival International du Film de Pékin (BIFF) qui, victime deux année de suite d’une « panne de courant » dans le quartier qui l'abritait, puis d’une injonction de police, n'a pu projeter ses films qu'à 5 à 6 personnes par séance. Séances de rattrapage donc en terre genevoise.

A noter : la diffusion de Mille Soleils, un film de Mati Diop qui met en scène la vedette du très connu Touki Bouki, le road movie sénégalais de 1973. La trame ? L’ancienne star des années 70 Magaye Niang veut aller voir la projection en plein air du film qui a fait son succès. Mais il refuse d’y aller sans sa chemise fétiche. Mise en abîme? Questionnement de la fugacité de la célébrité au travers des yeux d'un vieil homme ? Où s’arrête le cinéma ? Sous Mille Soleils ? Lors de la diffusion de Touki Bouki, ou simplement en constatant que ces film nous ont transportés ?

Sans oublier le Petit Black Movie, 45 films destinés aux enfants dès 4ans, avec des séances composées de films d'animations courts et regroupés en thématiques enchanteresses. Spécial « 15 ans » : la projection de Soul Boy, un film kenyan aux allures initiatiques, pour les yeux des plus vieux de nos tous petits (dès 10 ans).

Enfin si vous avez manqué certaines perles cinématographiques sélectionnées par le Black Movie les années précédentes, vous pourrez vous rattraper avec la rétrospective de 15 films immanquables : Memories of Murder, 15, Gozu ou encore La saveur de la pastèque. Comme il est rare de pouvoir profiter de ces films sur grand écran, vous savez ce qu’il vous reste à faire...

Et si l'envie vous prend de prolonger la soirée, c'est le Bar des Nuits Blanches du festival Belinda B qui accueillera les plus nocturnaux d'entre-nous, sur fond de musiques bigarrées, alternatives mais non moins porteuses de mélodies accrocheuses. Comme le dit si bien l'une des affiches créées par Cetuss pour l'expo inspirée du They Live de John Carpenter Never go Back Home. Avec l'offre pléthorique de cette édition, il sera très difficile d'entrevoir le bout du jour, ou de la nuit. Autant prévoir tout de suite le coussin de voyage.

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: