frequencebanane.ch

Pas de retards à l'horizon de cette deuxième et dernière nuit du Stormfest et les nuages noirs du Black Metal qui s'amoncèlent.

Störtregn

Une deuxième soirée qui s'annonce plus extrême avec quasiment uniquement du black ou du death metal. Les oreilles plus sensibles auront apprécié le premier groupe, Sickman's fable (dont vous pouvez retrouver l'interview sur le site), qui est toujours à la recherche d'un nom définitif (on les recroisera peut-être un jour sous un autre nom d'ailleurs...).

Le groupe suivant, Harmoniks, nous a fourni une prestation de  folk metal (je me permets d'ailleurs de reprendre la définition du folk avec la fable du chevalier et de la princesse : "Le chevalier arrive avec des amis flutistes et violonistes, le dragon s'endort, il sauve la princesse et l'épouse."), ainsi un metal avec beaucoup de teinte symponique qui donnait  une ambiance celtique contrastant avec le chant guttural, un concert quoi qu'il en soit qui était fait pour plaire à tout amateur du genre.

Et pour terminer la première partie de soirée est arrivé Störtregn qui se qualifie comme du black-death metal inspiré par les grands maîtres scandinaves du genre (leur nom est d'origine suédoise). Leur show était puissant (comme l'est leur musique), on regrettera cependant que leur musique n'apporte pas de riffs marquants.

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: