frequencebanane.ch

La suite de la soirée avec du métal plus extrême.

Sybreed avec le guitariste et le chanteur

Après du métal plus "populaire" tel Pyrotraktor ou Underschool Element est arrivé Mumakil, du grindcore (où l'unique fonction du batteur est de faire du blast beat, le guitariste de balancer des riffs avec le plus de distorsion possible, et le chanteur d'utiliser sa voix guttural le plus fort possible). Le résultat est violent et brutal. Mais bien que leur musique le soit, les membres du groupe étaient plûtot branchés humour, preuve en est l'interview à trouver sur la page podcast dans quelques jours.

La première tête d'affiche est arrivé à la suite de Mumakil: Sybreed. Ce groupe nous propose une musique que l'on peut qualifier de métal industriel avec des sonorités électro (plus de détails avec l'interview). Leur performance énergique a reçu un bon accueil du public.

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: