frequencebanane.ch

Malgré un certain vide dans la salle (compensé le samedi par la fermeture de la moitié de la salle, mieux vaut une petite salle remplie qu'un grande vide), l'ambiance était au rendez-vous.

Un petit exemple de ce que ça a donné pour ceux qui sont peu habitués au concert de métal: un "wall of death", l'audience est séparé en deux et au moment "hard" de la chanson, les deux "murs" se foncent dessus et cela se termine en pogo.

Bookmark and Share
Commentaires

Cet article n'a pas encore de commentaire.

 
Ajoutez un commentaire :
Nom:
E-Mail:
Commentaire: